Le dossier Sharia4Belgium revient en chambre du conseil

22/04/14 à 17:14 - Mise à jour à 17:14

Source: Le Vif

(Belga) La chambre des mises en accusation d'Anvers n'a constaté aucune irrégularité après avoir examiné si la loi sur les méthodes particulières de recherche avait bien été respectée dans le cadre de l'enquête sur l'organisation extrémiste Sharia4Belgium. Le parquet fédéral peut maintenant mener l'affaire devant la chambre du conseil dans l'optique d'un renvoi en correctionnelle.

Le dossier Sharia4Belgium revient en chambre du conseil

Quarante-six suspects ont été appréhendés dans le cadre de cette enquête, pour autant de chefs d'inculpation. Des peines de prison pouvant aller jusqu'à 20 années pourraient être infligées pour participation à une organisation terroriste, à savoir Sharia4Belgium, et participation à des activités terroristes comme le recrutement de combattants pour la Syrie. Seize suspects, entre autres Fouad Belkacem, sont considérés comme les figures de proue de l'organisation, les autres, notamment le combattant Jejoen Bontinck, comme membres. Parmi les autres jeunes qui sont partis en Syrie, plusieurs y auraient laissé la vie. Mais tant qu'aucune preuve de décès n'a pu être apportée à leur égard, ils sont toujours considérés comme suspects. (Belga)

Nos partenaires