Le dossier Sabena devant la chambre des mises en accusation le 5 février

29/01/14 à 17:38 - Mise à jour à 17:38

Source: Le Vif

(Belga) La chambre des mises en accusation de Bruxelles se penchera dès le 5 février sur le dossier de fraude à la Sabena, a indiqué mercredi l'ancienne syndicaliste Maria Vindevoghel, une information confirmée par le parquet général. En novembre 2011, la chambre du conseil avait renvoyé en correctionnelle 4 ex-responsables de la compagnie aérienne, dont Pierre Godfroid, administrateur délégué de la société entre 1990 et 1996.

Le dossier Sabena devant la chambre des mises en accusation le 5 février

L'enquête sur une éventuelle fraude au sein de la Sabena avait débuté dès 2001, après la plainte de 2 membres du personnel. Au terme de 7 ans d'investigations, le juge d'instruction Jean-Claude Van Espen avait inculpé 9 personnes pour fraude fiscale. Patrick Du Bois, le dernier secrétaire général de la Sabena et administrateur de Sabbel, son prédécesseur Jan Ghyssaert, l'ancien directeur opérationnel Gery Daeninck et Pierre Godfroid avaient finalement été renvoyés en correctionnelle. Par contre, les faits avaient été déclarés prescrits - et les preuves insuffisantes - pour le bureau de réviseurs KPMG et son ancien responsable Pierre Berger. Au coeur de ce dossier: Sabbel, la filiale off-shore de la compagnie nationale. Basée aux Bermudes, la société avait été officiellement créée pour assurer les risques non-liés à l'aviation. En réalité, elle assurait, pour 13,5 millions de dollars, l'hôtel des Mille Collines à Kigali (Rwanda), appartenant à la Sabena. Entre 1995 et 1999, des millions d'euros auraient transité par cette filiale, permettant le paiement au noir des membres du comité de direction de la compagnie nationale. Les bénéfices réalisés par Sabbel auraient également été utilisés pour "offrir" une assurance-vie d'Axa Luxembourg aux responsables de la Sabena. (Belga)

Nos partenaires