Le dossier du stade national au parlement bruxellois - "En refusant les questions, je n'ai fait qu'appliquer le règlement"

29/11/13 à 20:48 - Mise à jour à 20:48

Source: Le Vif

(Belga) La présidente du parlement bruxellois Françoise Dupuis a assuré vendredi n'avoir eu d'autre intention que de faire respecter le règlement de l'assemblée en refusant vendredi trois questions d'actualité sur le dossier du stade national.

Selon elle, il a été question de ce dossier dans le cadre d'une interpellation en commission il y a une dizaine de jours, et il pourra à nouveau en être question dans le cadre d'une interpellation en commission la semaine prochaine. Les dernières informations diffusées çà et là au sujet du dossier du stade national ont poussé plusieurs députés bruxellois à introduire des questions d'actualités vendredi à l'attention du minisre-président Rudi Vervoort mais la présidente du parlement, François Dupuis (PS) a refusé de les ajouter à l'ordre du jour de la séance de vendredi, arguant du fait que le dossier avait déjà fait l'objet de questions récemment. Ce refus a eu le don de provoqué une irritation parfois très vive dans le chef de Mme E. De Bock (FDF) et Cerexhe (cdH), mais aussi de Marie Nagy (Ecolo). "Quelqu'un s'est-il demandé quel intérêt j'aurais à éluder un débat sur le stade", a demandé la présidente du parlement bruxellois, dans une réaction transmise à l'agence Belga. Selon Mme Dupuis, il est de jurisprudence constante de ne pas aborder en question d'actualité des interrogations introduites dans des demandes d'interpellation. "M. Rudi Vervoort (ndlr: ministre-président de la Région-capitale) a répondu longuement à une interpellation il y a une dizaine de jours. La semaine prochaine, Mme Béatrice Fraiteur (ndlr: FDF) présentera son interpellation sur le devenir du plateau du Heysel, ce qui comprend également le dossier du stade. Le règlement que j'applique vise à protéger les interpellants", a tenu à dire la présidente du parlement. (Belga)

Nos partenaires