Le dossier de l'échevin Buscemi transmis aux instances du PS

03/12/13 à 10:53 - Mise à jour à 10:53

Source: Le Vif

(Belga) Le sort de l'échevin louviérois Antonino Buscemi, impliqué dans un dossier de domiciliation fictive et de fraude sociale, n'est pas encore scellé. Le vote, lundi soir, de l'assemblée générale de l'Union socialiste communale (USC) n'a pas réuni la majorité requise des deux tiers. Le dossier sera transmis aux instances du PS.

Les instances de l'USC de La Louvière se sont réunies lundi soir dans le cadre du vote d'une proposition de motion de méfiance constructive à l'encontre de l'échevin Antonino Buscemi, impliqué dans un dossier de fausse domiciliation et de fraude sociale. L'intéressé, officiellement domicilié chez ses parents, habite chez sa compagne qui bénéficie d'un logement social. L'échevin a été entendu lundi soir par l'assemblée générale de l'USC de La Louvière qui s'est ensuite exprimée à bulletin secret. Selon le PS louviérois, "si une majorité s'est dégagée en faveur de l'exclusion d'Antonino Buscemi, les 2/3 des suffrages requis n'étaient cependant pas atteints. Sur base de ces résultats, l'USC de La Louvière interpellera les instances supérieures du Parti Socialiste". Antonino Buscemi a, pour l'heure, été invité à exercer son mandat d'échevin des Travaux. "Il n'y a pas de timing précis quant à la décision des instances supérieures du parti", a indiqué Jacques Gobert, bourgmestre de La Louvière. "La décision, si elle est défavorable, devrait se traduire par le vote d'une motion de méfiance constructive, soit la déchéance de l'échevin et son remplacement." (Belga)

Nos partenaires