Le dirigeant déchu Bo Xilai se choisit deux avocats pour le défendre

18/01/13 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Le Vif

(Belga) Le dirigeant déchu Bo Xilai, au coeur du plus vaste scandale au sommet du pouvoir chinois depuis des années, s'est choisi deux avocats pour le défendre à son procès qui doit s'ouvrir à une date non précisée, ont indiqué des sources dans l'entourage des défenseurs.

Exclu du Parti communiste chinois (PCC) et chassé des rangs de l'Assemblée nationale populaire, M. Bo doit comparaître devant la justice pour y répondre d'accusations multiples, notamment de corruption "massive". Les deux avocats, Li Guifang et Wang Zhaofeng, ont été choisis par la famille de Bo Xilai ainsi que par l'accusé lui-même, ont indiqué des responsables au sein de leur cabinet à Pékin. Bo Xilai, ex-membre du Bureau politique du PCC et ancien maître de la métropole géante de Chongqing (sud-ouest de la Chine), est détenu au secret et n'a pas été vu depuis qu'il a été limogé au printemps 2012. Ce dirigeant à qui beaucoup prêtaient des ambitions nationales, s'est retrouvé le personnage central d'une affaire retentissante mêlant crime, argent et corruption. Son épouse, Gu Kailai, a été condamnée à mort avec sursis --équivalent à la perpétuité-- en août dernier pour le meurtre par empoisonnement d'un homme d'affaire britannique, Neil Heywood. Impliqué, Wang Lijun, le chef de la police de Chongqing et ex-bras droit de Bo Xilai, a lui été condamné à 15 ans de prison, notamment pour avoir demandé l'asile politique à un consulat américain où il a fait des révélations qui ont permis à l'affaire d'éclater. Le scandale autour de Bo Xilai et de ses proches, avec des rebondissements tout au long de l'année 2012, a fortement pesé sur l'organisation du congrès quinquennal du parti communiste, à l'occasion duquel de nouveaux dirigeants sont arrivés au sommet du pouvoir. (LIU JIN)

Nos partenaires