Le déni du cancer de la peau en pleine croissance

03/04/14 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Le Vif

(Belga) Le cancer de la peau est en constante augmentation, selon 80% des dermatologues interrogés par la campagne pan-européenne de lutte contre le cancer de la peau Euromelanoma publiée jeudi. En cause notamment, le déni et la méconnaissance des symptômes chez deux patients sur trois en Belgique.

Le déni du cancer de la peau en pleine croissance

D'après les dermatologues interrogés, la survie de plus de la moitié de leurs patients pourrait être assurée si la maladie était traitée plus tôt. Chaque année, 2.200 nouveaux cas de mélanomes sont diagnostiqués en Belgique de même que 20.000 autres cas de cancer de la peau. D'après l'étude, seul un Belge sur trois connaît les signes à surveiller, et 77% des professionnels interrogés disent constater qu'une grande partie des patients reporte ses rendez-vous médicaux même après avoir soupçonné l'apparition d'un cancer. "Nous lançons notre nouvelle campagne de sensibilisation aux cancers de la peau en réponse à ces constatations. Nous centrons nos actions sur la perte de temps causée par le déni qui doit être réduit auprès des patients. Nous voulons apprendre aux gens comment reconnaître les signes du cancer de la peau à l'aide d'un auto-examen régulier, rapide et facile", témoigne le Dr Maselis, président d'Euromelanoma Belgique. L'enquête a été réalisée auprès de 459 dermatologues, dont 120 belges, à travers 26 pays de l'Europe entre novembre 2013 et janvier 2014. La campagne Euromelanoma organisera par ailleurs une semaine de dépistage gratuit du 19 au 23 mai chez les dermatologues participants. (Belga)

Nos partenaires