Le démontage du réacteur de l'Université de Gand provisoirement à l'arrêt

19/04/13 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Source: Le Vif

(Belga) Le démontage du petit réacteur nucléaire, nommé 'Thetis', de l'Université de Gand, est provisoirement à l'arrêt après un problème de sous-pression dans le réacteur. L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a insisté sur le fait que l'anomalie n'avait aucune influence sur le bien-être et la santé des collaborateurs, des habitants ou de l'environnement.

Selon l'AFCN, le système de ventilation qui gère cette pression aurait cessé de fonctionner le vendredi 12 avril en raison d'une panne de courant et n'aurait pas redémarré. "Entre-temps, les mesures nécessaires ont été prises pour qu'à l'avenir, une alarme s'enclenche automatiquement en cas de manque de pression à la suite d'une panne de courant", selon l'AFCN. L'incident a été classé "niveau 1", la note la plus basse sur l'échelle INES (International Nuclear Event Scale). Il n'a pas encore été déterminé quand le démontage, qui a commencé en janvier, reprendra. Pour la fin de l'année, plus aucun composant ou matériel radioactif ne sera présent dans le bâtiment où se trouve le réacteur. L'Institut pour les sciences nucléaires a construit un réacteur, dans les années 60, sur le campus de l'UGent, pour pouvoir mener des expériences. (Belga)

Nos partenaires