Le cycle de l'eau, secteur historique de l'IDEA, compte d'importants projets de géothermie

28/06/13 à 17:11 - Mise à jour à 17:11

Source: Le Vif

(Belga) Depuis sa création en 1956, l'intercommunale IDEA Mons-Borinage-Centre n'a cessé de développer ses activités dans le secteur de l'eau, notamment au niveau de la préservation des ressources et de l'environnement. D'importants projets de géothermie sont d'actualité.

La géothermie est un important secteur géré par l'IDEA. En 2012, l'intercommunale a finalisé le chantier "Géothermia", implanté sur 40 hectares à l'entrée de Mons, en bordure de l'autoroute E19. Cette ZAE est la première en Belgique à être raccordée à la géothermie, ce qui lui a valu le Prix Belge de l'Energie et de l'Environnement en 2012. Une prospection géophysique a par ailleurs été réalisée l'an dernier dans le cadre du projet de chauffage urbain du quartier "Mons Ouest" de la future nouvelle gare de Mons et du Centre de Congrès. L'objectif de la prospection est de mieux connaître la couche profonde qui pourra être exploitée pour son eau chaude. Les chiffres de l'IDEA en 2012 font par ailleurs état de la commercialisation de 7 millions de m3 d'eau potable à la SWDE, de 41 millions de m3 d'eau assainies via un réseau de 25 stations d'épuration et 47 stations de pompage. L'IDEA a également lancé en 2012 le chantier d'un nouveau château d'eau à Ghlin, près de Mons, pour un montant de 4,4 millions d'euros subsidiés à 80% par la Région wallonne. L'ouvrage, d'une contenance de 2.000 m3, sera situé le long du canal Nimy-Blaton. (Belga)

Nos partenaires