Le coup de fil qui a mis Wesphael en colère provenait de l'amant de Véronique

07/11/13 à 20:25 - Mise à jour à 20:25

Source: Le Vif

(Belga) Le coup de téléphone reçu par Véronique Pirotton le soir du drame à son arrivée à l'hôtel Mondo, dans le centre d'Ostende, et qui aurait mis Bernard Wesphael en colère provenait de l'amant de l'épouse de 42 ans, révèle jeudi RTL-TVI dans son journal de soirée sur la base de sources fiables.

Le coup de fil qui a mis Wesphael en colère provenait de l'amant de Véronique

Longtemps considéré comme émanant d'une relation professionnelle, le coup de fil aurait provoqué la violente dispute entre les deux époux. L'amant et ancien compagnon de Véronique Pirotton, avec qui elle a vécu de longues années avant d'épouser Bernard Wesphael, a précisé aux enquêteurs qu'il avait entendu ce dernier hurler sur sa femme à plusieurs reprises pendant la conversation téléphonique. Par ailleurs, la perquisition menée jeudi en fin d'après-midi au domicile des époux, sur les hauteurs de Liège, dans le quartier du Laveu, a permis aux enquêteurs d'emporter des écrits et un ordinateur. Dans une lettre adressée à son fils Victor, Véronique Pirotton indiquait qu'"elle partait à la mer pour prendre du recul et qu'elle entamerait une procédure de divorce à son retour", précise encore la chaîne privée. Bernard Wesphael a en outre avoué mercredi aux enquêteurs "une empoignade, mais pas avoir étouffé sa femme avec un sac en plastique", indique RTL-TVI sur son site internet. (Belga)

Nos partenaires