Le Conseil des femmes dénonce la promotion du proxénétisme à la RTBF, qui se défend

12/06/13 à 19:03 - Mise à jour à 19:02

Source: Le Vif

(Belga) Le Conseil des femmes francophones de Belgique a dénoncé mercredi, dans un communiqué, "la promotion du proxénétisme à la RTBF", pointant du doigt la participation de Dominique Alderweireld, alias "Dodo la Saumure", à une émission diffusée sur La Première. La RTBF se défend en rappelant qu'il s'agit d'une émission satirique.

Le Conseil des femmes dénonce la promotion du proxénétisme à la RTBF, qui se défend

Dominique Alderweireld, alias "Dodo la Saumure", a été invité à participer à l'émission "On n'est pas rentré ! ", diffusée lundi dernier sur La Première. Une invitation qui étonne et choque le Conseil des femmes francophones de Belgique, qui y voit une promotion de la proxénétisme par la chaîne publique. "Il serait inimaginable d'entendre dans les médias une personne promouvant ouvertement le meurtre ou le viol ou expliquant comment braquer une banque. Comment l'émission 'On n'est pas rentré ! ' peut-elle dès lors donner une telle tribune à un proxénète à l'occasion de la sortie d'un livre sur son business lucratif, répréhensible par la loi belge ? ", s'interroge le Conseil des femmes qui ajoute se réserver le droit de porter plainte pour promotion d'une activité illégale et demande un droit de réponse à la RTBF. L'émission "On n'est pas rentré ! " est une émission satirique, réagi de son côté la RTBF via son porte-parole, Bruno Deblander. Et d'ajouter que le fait d'inviter Dominique Alderweireld ne signifie pas que l'on adhère à ses valeurs. (Belga)

Nos partenaires