Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU adopte une résolution belge sur la peine de mort

27/06/14 à 20:04 - Mise à jour à 20:04

Source: Le Vif

(Belga) Le vice-Premier ministre belge et ministre des Affaires étrangères Didier Reynders s'est réjoui vendredi de l'adoption par le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU d'une résolution sur la peine de mort présentée par divers pays dont la Belgique.

Cette initiative, présentée conjointement avec le Bénin, le Costa Rica, la France, le Mexique, la Mongolie, la République de Moldavie et la Suisse, a été soutenue par une soixantaine de pays issus des cinq continents. Elle a été adoptée jeudi, à l'avant-dernier jour de la 26ème session du Conseil des droits de l'Homme qui se tenait à Genève depuis le 10 juin. Pour le chef de la diplomatie belge, il s'agit d'une "étape extrêmement importante" dans la lutte pour l'abolition de la peine de mort. "Grâce à l'initiative belge, la question de la peine de mort est désormais inscrite au long terme à l'agenda du Conseil des droits de l'Homme", a souligné M. Reynders dans un communiqué. La résolution belge prévoit notamment l'organisation tous les deux ans de "panels" de discussion de haut niveau sur la peine de mort à l'ONU, lors de la session de mars du Conseil des droits de l'Homme. Elle demande également au Haut-Commissariat aux droits de l'Homme de produire une analyse, chaque fois inédite, sur l'ensemble des violations des droits de l'Homme qui ont lieu lors que la peine de mort est appliquée. (Belga)

Nos partenaires