Le Congrès américain rend hommage à Martin Luther King

25/06/14 à 00:06 - Mise à jour à 00:06

Source: Le Vif

(Belga) Le Congrès américain a accordé mardi à titre posthume sa plus haute distinction au révérend Martin Luther King Jr. et à son épouse Coretta Scott King, lors d'une cérémonie marquant le cinquantenaire de la loi historique sur les droits civiques.

Le Congrès avait voté en 2004 une résolution accordant la Médaille d'or du Congrès au couple King, que la veuve de MLK devait accepter. Mais Coretta Scott King est décédée en 2006, et ce sont les enfants des King qui ont accepté la récompense mardi sous la rotonde du Capitole à Washington. "Grâce à leurs actes, leurs discours et leurs écrits, ils ont créé le climat favorable à l'adoption de la loi sur les droits civiques de 1964 (Civil Rights Act) et à la loi sur le droit de vote de 1965 (Voting Rights Act)", a déclaré le représentant démocrate John Lewis, l'un des leaders étudiants du mouvement dans les années 1960. Le Civil Rights Act, initialement proposé par le président John F. Kennedy, a été adopté le 2 juillet 1964, après des mois de bataille au Sénat, où les élus du Sud usèrent de toutes les procédures d'obstruction à leur disposition. Le président démocrate Lyndon Johnson promulgua le jour-même, en direct à la télévision, la loi interdisant les discriminations raciales et la ségrégation à l'école, au travail, dans les hôtels, restaurants et tout autre lieu recevant du public. "Sans le leadership de Lyndon Johnson, nous ne serions pas là où nous en sommes aujourd'hui, et Barack Obama ne serait pas président des Etats-Unis d'Amérique", a dit John Lewis. Parmi les précédents récipiendaires de la Médaille d'or du Congrès figurent l'opposante birmane Aung San Suu Kyi, l'astronaute Neil Armstrong, les victimes des attentats du 11 septembre 2001, et les quatre jeunes filles tuées dans l'attentat de l'église de Birmingham en 1963, un des épisodes les plus horrifiants de la bataille pour les droits civiques. (Belga)

Nos partenaires