Le Comori attend sous peu la base de discussion sur la loi de financement

11/12/12 à 21:38 - Mise à jour à 21:38

Source: Le Vif

(Belga) Le Comité de mise en oeuvre des réformes institutionnelles (Comori), qui s'est réuni durant trois heures mardi en début de soirée au Lambermont, s'attend à recevoir "assez rapidement" des groupes de travail une base de discussion pour entamer les travaux sur la mise en oeuvre de la loi spéciale de financement.

Le Comori attend sous peu la base de discussion sur la loi de financement

Cette réunion des représentants des huit partis (PS, CD&V, MR, Open Vld, sp.a, cdH, Ecolo et Groen) soutenant l'accord institutionnel leur aura permis de débriefer l'état d'avancement des travaux de la deuxième phase de la réforme de l'État. Les quelque 300 pages de textes de la loi spéciale de financement sont en discussion dans les groupes de travail. "On devrait avoir assez rapidement une base pour en parler entre nous", selon le secrétaire d'État francophone aux Réformes institutionnelles Melchior Wathelet. Une nouvelle réunion du Comori est attendue dans le courant du mois de janvier. Une concertation avec les ministres-présidents des entités fédérées sera programmée. Les transferts de compétences et la loi de financement seront traités ensemble, selon diverses sources.Vendredi, les ministres-présidents wallon Rudy Demotte et flamand Kris Peeters avaient insisté sur la nécessité de clarifier rapidement les dossiers afin de pouvoir préparer les transferts de compétences. Il n'y a aucun doute sur l'esprit constructif des huit partenaires, d'autant que les groupes de travail acceptent de bien avancer, a commenté M. Wathelet. (DLA)

Nos partenaires