Le Comité international de la Croix-Rouge dénonce les actes de violence sur les soignants

30/09/13 à 19:43 - Mise à jour à 19:43

Source: Le Vif

(Belga) Une campagne de sensibilisation du Comité international de la Croix-Rouge prend ses quartiers dès mardi sur les murs de Bruxelles. Via différentes affiches intitulées "Health Care in Danger", l'organisation-coupole veut mettre en lumière les actes de violence dont sont victimes les secouristes et le personnel soignant dans de nombreux pays en guerre, selon un communiqué envoyé lundi par l'antenne flamande de l'association.

Le Comité international de la Croix-Rouge dénonce les actes de violence sur les soignants

Les secouristes sont théoriquement protégés par les Conventions de Genève lorsqu'ils oeuvrent au coeur de conflits armés. La Croix-Rouge remarque pourtant que dans la pratique, ils sont de plus en plus souvent victimes d'actes violents. "Il s'agit souvent d'attaques directes à l'encontre du personnel médical, mais également d'obstacles indirects comme de longs arrêts imposés aux postes de contrôle routiers", explique-t-on. "Il arrive également que les hôpitaux soient utilisés comme abri pour l'un ou l'autre membre du conflit." Selon Axel Vande Veegaete, manager Actions Internationales à la Croix-Rouge flamande, la violence envers les soignants a un effet boule de neige. "Si quelqu'un tue un médecin ou un infirmier, cela veut dire que des centaines de blessés auront moins de chance de recevoir de l'aide médicale en temps utile". Le plan d'action "Health Care in Danger" s'articule autour de trois piliers. Le Comité international de la Croix-Rouge (ICRC) veut que les Etats prennent soin de punir les auteurs d'actes violents sur le personnel médical et qu'ils se chargent de veiller à ce que le droit international humanitaire soit respecté. Des experts travaillent à proposer aux autorités et organisations humanitaires des recommandations pratiques. Le deuxième pilier concerne l'accès aux soins de santé, qui doit être amélioré. Le troisième consiste en une sensibilisation de la population à la problématique, notamment via les affiches placardées à Bruxelles. (Belga)

Nos partenaires