Le Comité consultatif pour les pensions passe le flambeau au Conseil consultatif des aînés

26/11/12 à 15:59 - Mise à jour à 15:59

Source: Le Vif

(Belga) Le Comité consultatif pour le secteur des pensions a mis un terme lundi, lors d'une séance académique, à ses 18 années de fonctionnement. Mardi, le comité passera en effet la main au Conseil consultatif fédéral des aînés. Ce conseil, pourvu de compétences élargies, est confronté à un défi de taille, car après une décennie de stagnation dans le domaine des pensions il est temps d'entamer une décennie de construction, selon le représentant du ministre des Pensions, Alexander De Croo.

Le vice-président du comité, Julien Geeroms, est revenu sur les activités du Comité consultatif, avec des sentiments quelque peu mitigés. Le comité a réussi à instaurer un "dialogue structurel et permanent" entre le ministre et les pensionnés, mais il aurait pu faire encore mieux s'il avait été plus souvent et plus systématiquement consulté, et s'il avait été reconnu comme partenaire à part entière des pensions. Le Conseil consultatif fédéral des aînés disposera, lui, de compétences élargies par rapport au comité. Le conseil pourra lui-même, ou à la demande du gouvernement ou du parlement, donner des avis sur les pensions, l'égalité des chances, l'intégration sociale et la pauvreté, l'accès aux soins de santé et la mobilité, pour autant que cela ressorte des compétences fédérales. Le Conseil examinera également les matières concernant les personnes âgées dans la déclaration annuelle de politique générale du gouvernement, et pourra se prononcer sur la qualité des prestations de service des administrations fédérales. Le gouvernement et/ou le ministre disposera de trois mois pour répondre aux avis du conseil consultatif fédéral. (PVO)

Nos partenaires