Le Collège jettois joue les irréductibles Gaulois pour protéger le bois du Laerbeek

06/10/13 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Le Vif

(Belga) Pour la quatrième année consécutive, plus de 250 personnes se sont mobilisées, dimanche, à 11 heures, devant le chalet du Laerbeek, pour empêcher que le projet d'élargissement du ring ne détruisent 5 des 33 hectares boisés du domaine.

A côté du bourgmestre de Jette Hervé Doyen (cdH) jouant le rôle d'Obélix, l'échevine de l'Environnement Claire Vandevivere (cdH), coiffée du casque d'Astérix, a donné de la potion magique à l'arbre de la résistance, planté il y a deux ans à l'orée du bois. Un parcours d'une cinquantaine de dessins d'enfants sur le thème "dessine-moi ton bois du Laerbeek" a été réalisé. La pétition pour la préservation du site avoisine les 10.000 signatures. "Avec le projet commercial Neo sur le site du Heysel et la problématique de l'accès au stade de football de Grimbergen, nous craignons que la tentation soit grande de lier ces dossiers avec l'élargissement du ring, s'inquiète Claire Vandevivere. Mais jusque-là, le gouvernement bruxellois tient bon." Un rapport d'incidence environnementale a été réalisé. D'ici fin octobre, le gouvernement flamand devrait disposer d'une analyse coûts/bénéfices sociaux des différents scénarios. Le bois du Laerbeek est classé Natura 2000 et est protégé par le PRAS (Plan régional d'affectation du sol). Cependant, les militants craignent que l'achat par le gouvernement flamand de dizaines d'hectares le long du ring, pour reboiser et faire une connection avec le bois du Laerbeek, masque une manoeuvre de compensation. (Belga)

Nos partenaires