Le collège de Seraing demande au gouvernement la suppression de la réforme du chômage

25/02/14 à 00:09 - Mise à jour à 00:09

Source: Le Vif

(Belga) Le PS, au nom du collège sérésien, a envoyé un courrier au gouvernement fédéral demandant la suppression de la limitation dans le temps des allocations d'insertion, a annoncé au conseil communal Alain Mathot, le bourgmestre de Seraing lors du débat portant sur la réforme du chômage. Le collège considère que le climat économique actuel empêche qu'une telle mesure soit appliquée, sous peine de plonger plus encore les citoyens dans la difficulté.

Le collège de Seraing demande au gouvernement la suppression de la réforme du chômage

Le collège souligne la mobilisation des jeunes pour trouver du travail mais la région a été touchée de plein fouet par d'importantes restructurations. La ville, rappelle Alain Mathot, met toute son énergie, avec l'aide de l'Europe, du Fédéral, de la Région et de la Province, à créer les conditions qui attirent des entreprises et des projets porteurs d'emploi. Selon lui, c'est en créant des emplois de qualité que l'on financera adéquatement la sécurité sociale pour garantir la sécurité. Dans ce climat où la demande d'emploi est bien plus forte que l'offre, cette mesure de limitation dans le temps des allocations d'insertion risque en outre d'aggraver encore la concurrence entre les demandeurs d'emplois et les travailleurs. Chassons le chômage, pas les chômeurs, ajoute le PS. Le PTB+ a déposé une motion sur le sujet, motion votée par le parti des travailleurs de Belgique mais également par Ecolo qui rejoint le PTB "sur le fond. Ailleurs en Wallonie, la majorité de Verviers a voté contre les motions déposées par le PS et Ecolo. A Charleroi, la majorité a voté contre celles du PTB+ et Ecolo. (Belga)

Nos partenaires