Le chlore sera quasi banni des piscines en Wallonie

09/02/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Les arrêtés qui changent les conditions d'exploitation des piscines en Wallonie viennent d'obtenir le feu vert du Conseil d'État. La nouvelle réglementation, qui entrera en vigueur avant l'été, imposera des conditions d'hygiène et de contrôle sévères. Elle permettra en outre d'utiliser d'autres moyens de désinfection, plus efficaces que le chlore, rapportent samedi les journaux de Sud Presse. L'information figure également dans Le Soir.

Parmi les autres moyens de désinfection de l'eau, naturels et moins nocifs que le chlore, figurent le déchloramination, la désinfection au bromure, le procédé électrophysique cuivre/argent, le traitement à l'ozone ou au dioxyde de chlore, etc. "A priori, on préfère que les exploitants n'utilisent plus le chlore pour traiter l'eau des piscines", déclare le ministre wallon Philippe Henry (Écolo), sans toutefois parler d'interdiction. "Pour les installations les plus anciennes, c'est très difficile de se passer totalement du chlore, mais la nouvelle réglementation imposera des quantités, des seuils à ne pas franchir, pour éviter que l'on fasse n'importe quoi." Selon le professeur Alfred Bernard (UCL), les enfants de moins de 7 ans ne devraient tout simplement pas fréquenter les piscines publiques: "Les sous-produits de la chloration - une fois que le chlore a été mélangé à de l'eau chargée en matière organique, urine, transpiration ou salive - sont toxiques." (CHN)

Nos partenaires