Le centre fédéral de psychiatrie légale inauguré à Gand

06/05/14 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Le Vif

(Belga) Le centre fédéral de psychiatrie légale de Gand a été inauguré mardi par le secrétaire d'État à la Régie des Bâtiments, Servais Verherstraeten et la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom. Le nouveau complexe peut accueillir jusqu'à 270 internés. L'institution entend allier soins et sécurité, indique le communiqué de la Régie des Bâtiments.

Le centre fédéral de psychiatrie légale inauguré à Gand

L'institution peut être comparée à un hôpital psychiatrique présentant cependant un haut degré de sécurisation, selon la régie des Bâtiments qui a agi en qualité de maître d'ouvrage du centre. Le complexe prend en charge des hommes internés présentant un risque de sécurité moyen ou élevé et ne pouvant pas être intégrés dans le circuit psychiatrique régulier. "Outre l'ouverture de nouvelles prisons, un centre comme celui-ci est également important. En effet, les internés sont aujourd'hui le plus souvent détenus en prison alors qu'ils n'y ont pas leur place. L'infrastructure appropriée qu'offre ces CPL (centres de psychiatrie légale) permet également de désemplir les prisons", indique M. Verherstraeten. Le concept de l'institution se base sur le parcours thérapeutique du patient interné dans le centre. L'institution se compose de différents départements et pavillons : observation et orientation, traitement intensif et spécifique, soins (long stay/long care) et réinsertion dans la société. L'objectif ultime consiste à faire en sorte que l'interné puisse, à terme, se réinsérer dans la société et, le cas échéant, fonctionner à nouveau normalement, en bénéficiant toutefois le plus souvent d'un accompagnement. (Belga)

Nos partenaires