Le cdH fait état d'un tract bilingue français-turc et trouve d'autres exemples au MR

18/05/14 à 13:17 - Mise à jour à 13:17

Source: Le Vif

(Belga) Le cdH bruxellois a démenti dimanche l'information diffusée par le député Alain Destexhe (MR) faisant état de la distribution d'un tract électoral en langue uniquement turque par le parti humaniste dans les communes bruxelloises de Saint-Josse-ten-Noode et de Schaerbeek.

"C'est une information fausse et de mauvaise foi", a affirmé le parti dans un communiqué, en soulignant que cette lettre envoyée par des candidats cdH était rédigée en français et traduite en turc au verso et qu'il ne s'agit donc pas d'une "lettre en turc". "Comme le parti et (la vice-Première ministre et tête de liste régionale) Joëlle Milquet l'avaient bien exigé dans les règles générales, le courrier a bien été rédigé par les candidats exclusivement en français au recto mais avec une traduction en turc au verso", souligne le cdH bruxellois. Le parti humaniste joint à son communiqué un exemple de courriers "rédigés exclusivement en turc" de certains candidats MR d'origine turque aux élections européennes, comme Belma Tek, qui y figure aux côtés de l'eurodéputé sortant Louis Michel, tête de liste pour le scrutin européen du 25 mai. "Le cdH bruxellois demande à Alain Destexhe de s'adresser à son président de parti Charles Michel pour mettre de l'ordre parmi ses propres candidats", poursuit le communiqué. "La fin de campagne doit être digne et ne justifie pas les mensonges", conclut le parti. Plus tôt dans la journée, M. Destexhe s'était insurgé de la distribution d'un tract électoral en langue turque par le cdH à Saint-Josse-ten-Noode et Schaerbeek, y voyant "un nouvel épisode dans la dérive communautariste du cdH bruxellois". (Belga)

Nos partenaires