Le cdH bruxellois appelle les partis "à prendre leurs distances avec la N-VA"

30/10/13 à 16:49 - Mise à jour à 16:49

Source: Le Vif

(Belga) Le chef du groupe cdH au Parlement bruxellois, Benoît Cerexhe, a découvert "sans surprise mais avec consternation" le programme communautaire de la NVA relatif à l'avenir des institutions bruxelloises. Il "en appelle aux autres formations politiques bruxelloises, essentiellement flamandes, mais aussi le MR côté francophone, pour qu'elles prennent définitivement leurs distances vis-à-vis d'une formation politique belgo-bruxellicide", selon un communiqué.

Le cdH bruxellois appelle les partis "à prendre leurs distances avec la N-VA"

Les propositions de la NVA sur Bruxelles "sont 'préhistoriques' parce qu'elles ne font que reprendre la litanie usée défendue depuis des décennies, bien avant la création de la Région bruxelloise, par un Mouvement flamand qui ne voit dans Bruxelles qu'un territoire où les habitants n'ont d'autre droit que de choisir de se faire acheter ou non par les deniers flamands et d'accepter de se faire cogérer, dans un premier temps, par la Flandre et la Wallonie, pour dans un deuxième temps abandonner toute prérogative à la seule Région flamande", estime M. Cerexhe. Elles "confirment les options défendues depuis longtemps par la N-VA, à savoir celles de la négation totale de la Région bruxelloise, de la création de sous-nationalités sur le territoire des 19 communes, de la conflictualisation des relations intercommunautaires", selon lui. (Belga)

Nos partenaires