Le CD&V a donné le coup d'envoi de sa campagne

24/08/12 à 14:58 - Mise à jour à 14:57

Source: Le Vif

(Belga) Le CD&V a donné vendredi, à Termonde, le coup d'envoi de sa campagne pour les élections communales. Les chrétiens-démocrates flamands entendent rester le premier parti de Flandre engagé dans des majorités et dans la gestion d'un niveau de pouvoir.

Au contraire de la N-VA, le CD&V ne conçoit pas le scrutin du 14 octobre comme un test national. Le parti veut se concentrer sur les enjeux locaux. "Ces élections ne concernent pas la rue de la Loi mais la rue du Village", a souligné le président Wouter Beke. En Flandre, 169 bourgmestres sur 308 sont membres du CD&V et le parti participe à deux tiers des majorités communales. Depuis 2006 et les dernières élections locales, le paysage politique s'est recomposé et la N-VA s'est imposée comme la première formation politique flamande. Profitera-t-elle de cette situation pour s'imposer au niveau local et remettre en cause la suprématie du CD&V? La question constitue l'enjeu central des élections du 14 octobre au nord du pays. "Nous voulons rester le plus grand parti 'de gestion' comme nous le sommes aujourd'hui dans les communes, les provinces, au parlement flamand et au parlement fédéral dans le groupe linguistique flamand", a averti M. Beke. Interrogé sur les conséquences personnelles qu'aurait un mauvais résultat aux élections, M. Beke s'est contenté d'indiquer que son mandat courait jusqu'en décembre 2013. Pour mettre en valeur les réalisations de ses mandataires à l'échelon local, le CD&V lancera un "CD&V on tour" qui passera dans 49 communes. (MUA)

Nos partenaires