Le cabinet du ministre Furlan regrette les erreurs commises dans le "dico de l'électeur"

05/10/12 à 18:05 - Mise à jour à 18:05

Source: Le Vif

(Belga) "L'erreur est humaine", a déclaré vendredi le cabinet du ministre des Pouvoirs publics, Paul Furlan, en réaction à la publication "toutes boîtes" de la brochure officielle d'informations pratiques - dont certaines sont erronées - sur les élections du 14 octobre. La Libre Belgique y a relevé 4 inexactitudes, notamment sur la procédure à effectuer dans le cas d'un vote par procuration.

Le "dico de l'électeur", distribué gratuitement dans les boîtes aux lettres wallonnes, explique que lorsqu'un citoyen ne peut se présenter aux urnes le jour des élections et qu'il rédige une procuration, ce document doit être transmis à la commune. Or ce n'est pas correct: le mandataire doit se munir de la procuration le jour des élections et la présenter au bureau de vote dans lequel le mandant devait voter. Le mandataire doit également être en possession de sa carte d'identité (et non de celle de l'auteur de la procuration, comme indiqué erronément dans la brochure) ainsi que de l'attestation qui justifie l'absence du mandant et la convocation de ce dernier. "A 8 jours du scrutin, nous n'avons malheureusement plus l'occasion d'imprimer et d'envoyer des errata 'toutes boîtes'. Cela représente un certain budget et des démarches qui prendraient trop de temps", explique-t-on au cabinet du ministre Furlan. Les corrections sont donc faites sur le site internet de la cellule "Élections 2012" du Service Public de Wallonie. Lequel confirme que la brochure corrigée est accessible en ligne. Néanmoins, le cabinet du ministre des Pouvoirs publics souligne que les points relevés par la Libre Belgique ne sont pas tous erronés. Ainsi, lorsqu'un citoyen ne va pas voter et n'a pas fait de procuration, il ne doit pas obligatoirement avertir le juge de paix de son canton judiciaire, mais peut effectivement se rendre à l'administration communale (comme indiqué dans la brochure initiale). "L'idéal est évidemment de transmettre son justificatif au juge de paix, mais l'administration communale peut s'en charger dans le cas où le citoyen concerné ne sait pas comment contacter un juge de paix", conclut le cabinet du ministre Furlan. La nouvelle brochure est accessible via le site internet suivant: http://elections2012.wallonie.be/docs/dico_electeur.pdf (ERIC LALMAND)

Nos partenaires