Le cabinet de Maggie De Block rassure les familles afghanes

16/07/13 à 17:58 - Mise à jour à 17:58

Source: Le Vif

(Belga) Les quelque 300 personnes qui manifestaient contre les expulsions d'Afghans, mardi, dès 13h30, devant le cabinet de la secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Maggie De Block (Open Vld), boulevard de Waterloo, à Bruxelles, se sont dispersées vers 15h30. Etant donné le caractère spontané du rassemblement, une délégation n'a pas pu être reçue, indique un porte-parole au cabinet.

Le cabinet de Maggie De Block rassure les familles afghanes

Des rapatriements d'Afghans avaient déjà lieu avant que Maggie De Block ne devienne secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, corrige ce porte-parole. Considérant les peurs des manifestants infondées, il rappelle que l'Office des étrangers a communiqué, lundi, en assurant qu'aucun vol sécurisé pour des expulsions groupées d'Afghans ne serait planifié. Dominique Ernould, porte-parole à l'Office des étrangers, concède que les rapatriements individuels vers Kaboul sont en très légère augmentation ces dernières années. Sur les six premiers mois de 2013, 21 personnes ont été renvoyées vers Kaboul, soit seulement 1,4% des rapatriements effectués. En comparaison, elles étaient 18 en 2012 et 12 en 2011. Elle explique que ces rapatriements sont étudiés au cas par cas et qu'il appartient au CGRA (Commissariat général aux réfugiés et apatrides) d'en évaluer les risques et au Conseil du contentieux des étrangers de confirmer ces décisions, en cas de contestation. Dominique Ernould termine en précisant que seules deux familles afghanes sur les 15 accueillies au centre ouvert de Holsbeek sont prises en charge dans le cadre d'un processus de retour volontaire. (Belga)

Nos partenaires