Le budget 2013 de la CoCof, en équilibre, préservera les priorités fixées

12/11/12 à 19:26 - Mise à jour à 19:26

Source: Le Vif

(Belga) Le projet de budget 2013 de la Commission communautaire française de Bruxelles est présenté en équilibre aux députés bruxellois francophones qui ont entamé son examen lundi en commission.

Malgré un contexte difficile, le personnel et les services offerts aux francophones de Bruxelles sont préservés, a affirmé lundi le ministre-président de la CoCof, Christos Doulkeridis (Ecolo), au terme de la réunion de la commission des Finances. Selon lui, les priorités mises sur la formation professionnelle et l'enseignement, sur la politique d'aide aux personnes handicapées et sur l'accueil des primo-arrivants seront maintenues. Elles représenteront 60% des dépenses. Pour parvenir à l'équilibre, la CoCof devra réaliser un effort d'1,5 million d'euros par rapport au budget initial de 2012 (de 4 millions par rapport au début de la législature). Les recettes prévues s'élèvent à près de 398 millions d'euros (+21 millions d'euros); les dépenses à quelque 404 millions (+20 millions). Toujours selon le ministre-président de la CoCof, en matière d'aide aux personnes handicapées, 4,9 millions d'euros supplémentaires seront injectés notamment pour financer de nouvelles initiatives (répit et court séjour) et supporter le nombre croissant de demandes d'aides individuelles. L'augmentation de la dotation à Bruxelles Formation s'élève à 3,8 millions d'euros et permet de poursuivre le développement des initiatives s'inscrivant dans le New-Deal en faveur de l'emploi des jeunes bruxellois. En matière de cohésion sociale, des montants supplémentaires ont été débloqués pour la mise en oeuvre du parcours d'accueil des primo-arrivants. Le domaine de la santé sera quant à lui crédité de près d'1,3 million d'euros de plus, ce qui permettra de renforcer les maisons médicales et les services de santé mentale. (PVO)

Nos partenaires