Le bourgmestre Marc-Jean Ghyssels menace de fermer à nouveau la prison de Forest

19/11/13 à 12:22 - Mise à jour à 12:22

Source: Le Vif

(Belga) Le bourgmestre Marc-Jean Ghyssels (PS) rencontrera les syndicats et la direction de la prison de Forest, mardi, à 15 heures, concernant le problème de surpopulation, a-t-il annoncé dans la matinée.

Le bourgmestre Marc-Jean Ghyssels menace de fermer à nouveau la prison de Forest

Fin juin dernier, afin de faire respecter l'arrêté de police pris par sa prédécesseure Magda De Galan (PS) pour limiter le nombre de détenus, l'actuel bourgmestre de Forest a ordonné à la police de la zone Bruxelles-Midi d'interdire l'accès des nouveaux détenus à la prison. Il menace de réitérer cette décision dans quelques jours, si aucune mesure n'est prise contre la surpopulation carcérale. Il y avait 664 détenus à la prison, lundi, pour une capacité maximale de 405 places. La tolérance du bourgmestre s'étend entre 600 et 610 détenus. Selon lui, les rappels à l'ordre ont suffi à contenir les rares débordements de ces derniers mois. "J'ai écrit la semaine passée à la ministre de la Justice. Elle m'a répondu qu'avec l'ouverture de la prison de Marche-en-Famenne et les mesures qu'elle allait prendre, elle maintiendrait le nombre de 600-610 détenus. Pendant les travaux qui ont cours en ce moment à la prison, il y a plus de 100 trios, c'est-à-dire trois personnes dans des cellules de 8 à 10 m2. C'est inacceptable." Marc-Jean Ghyssels rappelle que l'arrêté pour limiter la capacité de la prison est toujours d'application. Il menace de remettre le dispositif policier en place si rien n'est fait pour abaisser le nombre de détenus. (Belga)

Nos partenaires