Le bourgmestre de Namur explique pourquoi il garde Ecolo dans la majorité

15/10/12 à 19:11 - Mise à jour à 19:11

Source: Le Vif

(Belga) Le maintien d'Ecolo dans la majorité qui gérera Namur jusqu'en 2018, alors que les écologistes ont perdu quatre sièges dimanche, a posé question. La socialiste Eliane Tillieux l'a fortement déploré dimanche. Le bourgmestre Maxime Prévot a donc souhaité s'en expliquer lundi.

Le bourgmestre de Namur explique pourquoi il garde Ecolo dans la majorité

Tout d'abord, les électeurs ont donné plusieurs signaux forts, selon Maxime Prévot. "Ils ont marqué leur confiance au cdH en lui permettant de devenir la première force politique de Namur pour la première fois depuis la fusion des communes en 1977 et ils n'ont pas manifesté le souhait d'un retour du parti socialiste au pouvoir puisque le PS, avec quinze sièges, stagne à son niveau historique le plus bas (celui de 2006)." Les électeurs ont également accordé leur confiance au MR, qui passe de neuf à dix sièges, et qui devient le deuxième parti à la place d'Ecolo. "Ce message a été entendu et intégré dans les discussions tenues", ajoute Maxime Prévot. Si une bipartite cdH-MR comptabiliserait 26 sièges sur 47, ce qui serait numériquement suffisant, ce serait politiquement risqué, selon le bourgmestre. C'est pourquoi, il a choisi de reconduire une tripartite car le projet qu'il souhaite porter avec ses partenaires requiert une majorité robuste et solide. "Nous avons aussi souhaité respecter le partenaire au regard notamment du travail abattu durant les années écoulées", a-t-il ajouté. Maxime Prévot estime que le redéploiement de Namur nécessite une équipe compétente et un climat de confiance, et que les Verts disposent des ressources nécessaires pour remplir les objectifs fixés. (MUA)

Nos partenaires