Le bourgmestre de Namur estime que la tripartite était nécessaire

15/10/12 à 18:20 - Mise à jour à 18:20

Source: Le Vif

(Belga) La majorité cdH-MR-Ecolo de Namur, qui poursuit sa collaboration, a présenté lundi les défis qu'elle poursuivra pour la législature 2012-2018 lors d'une conférence de presse en présence du bourgmestre Maxime Prévot et de ses partenaires, Anne Barzin (MR, désormais première échevine) et Arnaud Gavroy (Ecolo).

Pour le bourgmestre, la poursuite de la majorité sortante à trois était non seulement possible, mais nécessaire. "Possible vu les résultats électoraux et nécessaire pour poursuivre les projets entamés, asseoir notre projet de ville et permettre sa mise en oeuvre." Il ajoute que le but n'est "pas le pouvoir pour le pouvoir mais de savoir quoi en faire". Les six priorités présentées sont l'aménagement qualitatif et durable de la ville, des quartiers et des villages grâce notamment à une mobilité plus rationnelle, la sécurité des personnes et des biens et la propreté publique en renforçant les agents de terrain, la lutte contre les inégalités et l'insalubrité des logements, la création d'emplois en soutenant notamment les investisseurs, producteurs et commerces namurois, le développement du lien social, et la valorisation des atouts culturels, sportifs et touristiques de Namur. Quant à la répartition des responsabilités, le cdH aura trois échevins, le MR également plus la présidence du CHR Sambre et Meuse, Ecolo en aura deux plus la présidence du CPAS. Les compétences de chaque parti ont également été redéfinies. Par exemple, Budget et Finances passent du MR au cdH. (MUA)

Nos partenaires