Le bourgmestre de Liège justifie l'interdiction de distribuer de la soupe en rue

28/08/12 à 19:18 - Mise à jour à 19:18

Source: Le Vif

(Belga) A la suite des nombreuses réactions concernant l'absence d'autorisation pour l'Armée du Salut de distribuer de la soupe place Saint-Lambert, à Liège, le bourgmestre Willy Demeyer explique que cette action ne s'intègre pas dans la politique sociale de la Ville.

"Il ne s'agit en rien de 'cacher la misère' mais de favoriser le passage de l'urgence à l'insertion", déclare-t-il dans un communiqué. Il rappelle que la Ville soutient et coordonne "des actions visant à assurer l'aide aux personnes en situation de fragilité ou de grande précarité", notamment au travers du CPAS, du Plan de cohésion sociale, du Relais social du pays de Liège et de diverses associations. "La philosophie des autorités communales en matière de cohésion sociale s'inscrit dans une série de principes à respecter, tels que le respect et la dignité, l'absence de stigmatisation des personnes, l'accueil respectueux dans un lieu présentant toutes les commodités, la convivialité", insiste Willy Demeyer. "L'objectif de cette politique est de permettre aux personnes de bénéficier d'un parcours d'intégration qui permette la prise en charge, la récupération des droits sociaux et le règlement des difficultés administratives pour favoriser la responsabilité du bénéficiaire." Pour le mayeur, "la demande de l'Armée du Salut ne répond pas à ces critères". Il ajoute que la distribution de soupe sur la place la plus fréquentée du centre-ville "relève plus d'une politique de communication" que d'une volonté d'offrir une aide concrète. Il se dit toutefois disposé à rencontrer les responsables de l'association. (COR 533)

Nos partenaires