Le bourgmestre d'Ath met le feu au PS en Wallonie picarde

21/02/13 à 22:37 - Mise à jour à 22:37

Source: Le Vif

(Belga) Le nouveau bourgmestre de la ville d'Ath, Marc Duvivier (PS), a mis le feu au sein de la famille socialiste de Wallonie picarde en lançant l'idée de la création d'une Fédération de la Dendre qui ferait sécession de la Wallonie picarde. L'idée est qu'Ath devienne le pôle central d'une fédération de communes autour de la capitale du Pays vert. Peu de bourgmestres des communes concernées semblent néanmoins vouloir le suivre.

Dans les colonnes de l'Avenir, les bourgmestres de Frasnes-lez-Anvaing, Jean-Luc Crucke (MR) et de Chièvres, Bruno Lefebvre (PS) ont regretté cette sortie médiatique de l'ex-secrétaire communal élu bourgmestre d'Ath en octobre. "Il peut sortir les idées qu'il veut mais il ne faut pas venir mouiller d'autres communes, surtout si elles ne sont pas d'accord", a commenté Jean-Luc Crucke. Président de la fédération socialiste de Wallonie picarde, le bourgmestre d'Estaimpuis Daniel Senesael (PS) a qualifié cette idée de "fumisterie" et a demandé à prendre du recul. "Diviser pour mieux régner n'a jamais été la logique que nous défendons! Notre volonté est d'unir toutes les forces vives de notre territoire et d'ensemble construire la Wallonie picarde de demain, attractive, dynamique, prospère et solidaire. En ces temps de crise, il importe de nous souder et non de jouer personnel. Si d'aventure certains souhaiteraient concrétiser cette idée de fédération de la Dendre, ce serait alors accepter les baronnies et les conflits de personnes", a-t-il commenté. Il semblerait que le bourgmestre de Flobecq Philippe Mettens (PS) serait par contre enclin à suivre le bourgmestre d'Ath dans sa démarche. Mais on sait que l'homme est en guerre ouverte avec Rudy Demotte, l'homme fort de la région du Hainaut occidental, à l'origine du label Wallonie picarde. Son élection au maïorat de Tournai lui permet surtout d'ancrer la cité bimillénaire comme point central de la région frontalière, ce qu'ont longtemps contesté les Mouscronnois avant les Athois. Les bourgmestres socialiste de Brugelette et réformateur de Silly seraient eux aussi favorables à cette idée car ils se sentent un peu oubliés en Wallonie picarde. (JUG)

Nos partenaires