Le Belge n'a pas la foi dans le rôle positif de la religion

23/04/14 à 07:13 - Mise à jour à 07:13

Source: Le Vif

(Belga) Les Belges se montrent sceptiques quant au rôle positif de la religion. Ils sont ainsi les deuxièmes les plus méfiants en Europe occidentale derrière le Danemark et juste devant la France, ressort-il d'un sondage international réalisé par Win/Gallup International qu'évoque Le Soir dans ses colonnes mercredi.

L'Europe occidentale est la région du monde la plus sceptique avec ses 4%. En tout, ce sont neuf pays européens qui ont un score négatif. La Belgique est à -30%, le Danemark à -36%. Le solde a en fait été calculé en soustrayant le pourcentage de gens ayant répondu que la religion avait un rôle négatif au pourcentage de gens ayant répondu que la religion avait un rôle positif, ce qui occasionne des soldes négatifs. Le continent américain se montre moins méfiant et obtient un solde de 54%, tandis que l'Afrique se montre plus convaincue avec un score de 65%. Une société particulièrement sécularisée et de moins en moins croyante explique sans doute ce résultat des Belges, relève Le Soir. Brigitte Maréchal, sociologue de la religion à l'UCL, pointe aussi une forte réduction de la religion à des dogmes rétrogrades ainsi que l'impact déterminant de l'actualité marquée par le radicalisme. Le religieux s'est ainsi peu à peu mué en un facteur crucial de division, qui "spécifie les individus par opposition aux autres". (Belga)

Nos partenaires