Le Belge généreux malgré la crise

26/07/13 à 07:10 - Mise à jour à 07:10

Source: Le Vif

(Belga) Le montant des dons déductibles a connu une hausse en 2011, malgré la crise, selon des chiffres du SPF Finances rapportés vendredi par le journal Le Soir. La hausse du montant déductible pourrait avoir occulté la crise.

Le montant total des dons versés aux organisations agréées ne cesse d'augmenter ces dernières années, malgré la crise, une hausse qui s'est poursuivie pour l'exercice 2012 (année de revenus 2011), selon les chiffres du SPF Finances. Le montant des libéralités déductibles fiscalement s'élevait ainsi à 136,5 millions d'euros en 2009, contre 143,9 millions en 2010 et 172,7 millions d'euros en 2011. Selon certains spécialistes, cette hausse des dons aurait cependant comme explication la hausse de dix euros du montant déductible minimum (40 euros en 2011 contre 30 en 2010). Le Belge se montre donc généreux, mais cette hausse n'est pas vraiment sentie sur le terrain, qui parlerait plutôt de "croissance faible", selon Eric Todts, secrétaire du comité de surveillance de l'Association pour une éthique dans les récoltes de fonds. La difficulté principale serait de recruter de nouveaux donateurs réguliers. Les ONG en général disent constater toutefois un recul des dons des entreprises. (Belga)

Nos partenaires