Le bateau transportant des immigrants refusés par Malte fait route vers la Sicile

07/08/13 à 10:30 - Mise à jour à 10:30

Source: Le Vif

(Belga) Le pétrolier transportant 102 immigrants clandestins et dont Malte a refusé l'entrée dans ses eaux contre l'avis de l'Union européenne faisait route mercredi matin vers Syracuse (Sicile) à la suite de tractations entre les gouvernements italien, maltais et grec, a annoncé un communiqué à La Valette.

La commissaire européenne chargée des Affaires intérieures, Cecilia Malmström, avait fermement demandé mardi à Malte d'accepter ce bateau, en estimant que le "renvoyer vers la Libye serait contraire à la loi internationale". Le navire avait jeté l'ancre à 24 milles marins (44 kilomètres) de Malte, à l'extérieur de ses eaux territoriales, et était bloqué par trois vedettes maltaises. Il a quitté cette position mercredi matin et a mis le cap vers Syracuse. "Ce développement a été rendu possible par l'acceptation par les autorités italiennes d'accueillir les immigrants (se trouvant) à bord du MV Salamis. Cela s'est fait à la suite de contacts diplomatiques entre les gouvernements italien, maltais et grec", a précisé le communiqué maltais. Le Premier ministre maltais Joseph Muscat a personnellement remercié le président du Conseil Enrico Letta, assurant qu'il en résulterait une intensification des relations bilatérales. La Valette avait reproché au commandant de ce bâtiment battant pavillon libérien de n'avoir pas suivi des ordres "clairement" exposés par Malte et par un centre de contrôle maritime en Italie. Selon Malte, le commandant devait retourner vers la Libye pour y débarquer les immigrants, puisque c'était la côte la plus proche quand il les avait recueillis. Les clandestins, qui se trouvaient dans un canot pneumatique, avaient été secourus par le MV Salamis dimanche à 45 milles (43 kilomètres) de la Libye et à 140 milles de Malte. (Belga)

Nos partenaires