Lavrov: "La Russie n'a 'ni agent ni militaire' dans l'est de l'Ukraine"

11/04/14 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Source: Le Vif

(Belga) La Russie, accusée par les Etats-Unis d'avoir envoyé des "provocateurs" pour créer le "chaos" dans l'est russophone de l'Ukraine, n'a "ni agent ni militaire" dans cette partie de l'ex-république soviétique, a déclaré vendredi le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

Lavrov: "La Russie n'a 'ni agent ni militaire' dans l'est de l'Ukraine"

"On nous accuse d'avoir des agents là-bas. Il n'y en a pas. Et aucun de nos militaires n'est là-bas non plus. Il n'y a ni militaire ni agent" russe dans l'est de l'Ukraine, a déclaré M. Lavrov, cité par les agences russes. Le face-à-face tendu entre séparatistes pro-russes et loyalistes se poursuivait vendredi dans des régions russophones de l'est de l'Ukraine, malgré une offre d'amnistie du pouvoir pro-occidental de Kiev. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry avait accusé mardi la Russie d'avoir envoyé "des provocateurs" dans l'est de l'Ukraine pour y créer "le chaos" et se donner ainsi un "prétexte" pour une intervention militaire, comme ce fut le cas en Crimée. Il avait dénoncé "une tentative illégitime et illégale de la part de la Russie pour déstabiliser un Etat souverain et créer ainsi une crise forcée". La Crimée a été rattachée à la Russie en mars à la suite d'un scénario semblable, mais avec l'intervention de forces russes plus ou moins camouflée, une opération dénoncée comme une annexion par les Occidentaux. M. Lavrov a assuré vendredi que Moscou n'avait aucune intention de rattacher à la Russie les régions russophones de l'est de l'Ukraine. "Nous ne pouvons avoir de telles intentions. Cela va à l'encontre des intérêts fondamentaux de la Russie", a déclaré M. Lavrov. (Belga)

Nos partenaires