Lavrov discute avec Abbas de la démarche palestinienne à l'ONU

06/11/12 à 20:25 - Mise à jour à 20:25

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a rencontré mardi à Amman le président palestinien Mahmoud Abbas pour discuter des démarches palestiniennes pour obtenir le statut d'Etat non membre à l'ONU.

Lavrov discute avec Abbas de la démarche palestinienne à l'ONU

Les deux hommes ont également évoqué le processus de paix avec Israël et M. Lavrov a salué l'engagement du dirigeant palestinien à reprendre des négociations directes avec Israël, interrompues depuis deux ans. "Je trouve très important que le président Abbas réitère fermement qu'il est en faveur d'une reprise de négociations directes avec Israël pour discuter de toutes les questions du statut final", a déclaré M. Lavrov à la presse. "Nous soutenons pleinement une telle approche", a-t-il dit en anglais. En octobre, M. Abbas avait affirmé aux représentants de l'Union européenne être prêt à reprendre des négociations avec la partie israélienne, une fois obtenu le statut d'Etat non membre à l'Assemblée générale de l'ONU. Il avait officialisé le 27 septembre à la tribune des Nations unies sa demande que la Palestine obtienne à l'ONU ce statut d'ici la fin de l'année à l'Assemblée générale, où la majorité simple requise lui semble acquise. Pour reprendre les pourparlers, les dirigeants palestiniens réclament un gel de la colonisation israélienne et la reconnaissance des frontières de juin 1967 comme référence des discussions. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu rejette ces revendications et dit vouloir des négociations "sans condition préalable". Le négociateur palestinien Saëb Erakat, qui assistait à l'entretien Abbas-Lavrov, a salué le soutien de Moscou. Bien que ne faisant pas référence directement aux efforts palestiniens pour obtenir ce nouveau statut, M. Lavrov a affirmé que Moscou soutenait pleinement l'établissement d'un Etat palestinien. "Nous avons une ambassade de Palestine (...) à Moscou et c'est notre politique", a-t-il ajouté. (MUA)

Nos partenaires