Laruelle: "Le gouvernement aurait peut-être parfois dû réfléchir davantage"

15/12/13 à 07:55 - Mise à jour à 07:55

Source: Le Vif

(Belga) "Peut-être que ce gouvernement aurait dû réfléchir plus aux conséquences de certaines mesures", reconnaît dimanche la ministre des Classes moyennes Sabine Laruelle (MR) dans De Zondag.

Laruelle: "Le gouvernement aurait peut-être parfois dû réfléchir davantage"

La ministre fait notamment référence à l'amende de 309% imposée sur certains avantages mal ou non-déclarés. "Ce n'était pas une bonne mesure", constate-t-elle. "Le gouvernement l'a aussi compris. Le ministre des Finances s'est engagé à la supprimer, et ça doit être fait". Sabine Laruelle s'en prend aussi aux différents régime de taxation pour les véhicules de société. "Le ministre des Finances a déjà adapté ce système 5 à 6 fois. Ce n'est pas possible", indique-t-elle. "Le prochain gouvernement devra penser davantage aux conséquences. Les indépendants ne doivent plus se sentir visés." La ministre s'exprime également sur son départ annoncé de la politique, et réagit aux récentes déclarations de la députée flamande Fientje Moerman qui disait se sentir "chassée" par les médias. "Nous ne devons pas nous faire passer pour des Calimero", dit Mme Laruelle. "Oui, notre boulot est difficile. Et oui, on est parfois critiqués. Mais nous sommes des personnalités publiques, hein. Ce n'est pas facile pour d'autres personnes non plus. Je reçois en réalité beaucoup de réactions positives. Je trouve que les médias belges travaillent correctement. Comparez seulement avec les tabloïds en Allemagne ou en Angleterre. Les politiciens devraient peut-être revoir leur façon de procéder: parler moins et faire plus." (Belga)

Nos partenaires