Laruelle et Peeters saluent le compromis intermédiaire sur la réforme de la PAC

26/06/13 à 11:48 - Mise à jour à 11:48

Source: Le Vif

(Belga) La ministre fédérale de l'Agriculture, Sabine Laruelle, et son homologue flamand Kris Peeters, ont salué mercredi matin le compromis intermédiaire intervenu dans la nuit, entre les 27, sur la réforme de la PAC. Il présente des améliorations en vue de la dernière séance de négociations avec le Parlement européen, ont-ils souligné.

Laruelle et Peeters saluent le compromis intermédiaire sur la réforme de la PAC

Mme Laruelle se félicite notamment que les nouvelles exigences écologiques aient été réduites. Les zones que les agriculteurs devront réserver à des cultures favorisant la biodiversité seront réduites de 7% à 5%, et les critères ont été très assouplis. La convergence prévue, en vertu de laquelle les aides aux agriculteurs de l'est rattraperont progressivement celles des anciens Etats membres, a par ailleurs été légèrement atténuée. Il a été acté que les baisses ne pourraient pas dépasser 30%, note Mme Laruelle, qui admet toutefois que "c'est déjà énorme". M. Laruelle se félicite aussi du maintient de possibilités de paiements couplés (liés aux quantités produites), importants pour la Wallonie. Elle note enfin que les systèmes de négociation collectives facilités dans le secteur du lait pour assurer un revenu décent aux producteurs, sera étendu aux filières bovines et céréalières. Ce point est également mis en avant par M. Peeters. Dans un communiqué, celui-ci espère qu'un compromis pourra être trouvé rapidement avec le Parlement européen. Le secteur a besoin de sécurité juridique, souligne-t-il. (Belga)

Nos partenaires