Lancement de la Centrale namuroise des Moins Mobiles

05/12/12 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Source: Le Vif

(Belga) L'asbl Taxistop a présenté mercredi matin la Centrale des Moins Mobiles (CMM) namuroise, à l'occasion de la journée internationale du volontariat. Ce projet, réalisé en collaboration avec le CPAS de Namur, la Ville de Namur et Handicaps & Mobilité, est un service de transport social rendu par des bénévoles et destiné aux personnes peu mobiles à bas revenus. Namur est la première grande ville wallonne à disposer d'une centrale des moins mobiles.

"Pour bénéficier de ce service, il faut remplir trois conditions: avoir une mobilité réduite effective, disposer de revenus inférieurs à deux fois le revenu d'intégration et ne pas bénéficier d'un transport en commun pour le trajet demandé", a expliqué Alain Piron, responsable de la CMM Namur. Les volontaires accompagnent les utilisateurs à bord de leur propre voiture. "Ils sont remboursés des kilomètres parcourus. Ils sont formés à la conduite défensive ainsi qu'à l'aide aux malades. Chacun doit posséder le permis de conduire et fournir un certificat de bonne vie et moeurs", a ajouté Alain Piron. A Namur, une vingtaine de bénévoles sont déjà inscrits. Pour l'assurance, chaque utilisateur doit payer une cotisation de 10 euros par an. Une CMM représente un budget d'environ 80 euros par an pour le CPAS de la Ville selon le nombre d'utilisateurs, a précisé Marie Denet, collaboratrice de projets chez Taxistop. En Belgique, on compte 222 CMM en Flandre, où elles existent depuis 1982, et trois en Wallonie, à Houyet, Lessines et maintenant Namur. (VIM)

Nos partenaires