Lancement d'une campagne pour encourager les quinquas et + à penser à leur avenir

02/04/14 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Le Vif

(Belga) Alors que selon un sondage IPSOS, 2 Belges sur 3 ne discutent pas de leurs vieux jours, la Fondation Roi Baudouin a lancé ce mercredi, en collaboration entre autres avec le SPF Sécurité sociale, l'Office des pensions et la fédération royale du notariat belge, la campagne "Penser plus tôt à plus tard".

Lancement d'une campagne pour encourager les quinquas et + à penser à leur avenir

Cette campagne "vise à sensibiliser le grand public à l'idée qu'à 50 ans, il lui reste encore autant de temps pour les projets qu'à 25 ans", a expliqué Gerrit Rauws, le directeur de la Fondation Roi Baudouin. "Elle entend également stimuler le dialogue autour de la préparation de cette période de la vie, sans éviter les sujets parfois plus difficiles et en tenant compte de la diversité des situations", a-t-il ajouté. Concrètement, la campagne s'appuie notamment sur la boîte "50+, à vos projets", un outil ludique abordant des thèmes tels que la fin de carrière, les ressources financières, la santé, le logement ou encore la fin de vie. Une série de partenariats ont également été noués. Le SPF Sécurité sociale et l'Office des pensions ont ainsi été chargés, lors de l'envoi des décomptes pension, de sensibiliser les travailleurs de plus de 55 ans à la question. Quant à la fédération royale du notariat belge, elle diffusera une brochure baptisée "Conseils pratiques pour planifier efficacement son second projet de vie". Des spots radiophoniques seront également diffusés dès ce mois d'avril sur la VRT et à partir de la mi-juin sur les stations de la RTBF. Enfin, la Fondation Roi Baudouin a mis sur pied une coalition de 32 organismes de terrain qui ont choisi d'intégrer cette problématique dans leurs propres activités. Toutes les informations sur la campagne sont disponibles sur le site www.avosprojets.be (Belga)

Nos partenaires