Lancement d'un site web pour contrer la pénurie de dons de sperme et d'ovocytes

24/06/14 à 13:58 - Mise à jour à 13:58

Source: Le Vif

(Belga) Face à la pénurie de dons de sperme et d'ovocytes en Belgique et afin d'améliorer l'image des donneurs, différents hôpitaux ont lancé, mardi, le site internet www.donneursdevie.be. Ce dernier recense les messages anonymes laissés par des donneurs aux enfants auxquels ils donneront la vie.

Lancement d'un site web pour contrer la pénurie de dons de sperme et d'ovocytes

Ce site a été initié par un enfant issu d'un don de sperme. Herman Tournaye, chef du Centre de la reproduction humaine (CRH) de l'UZ Brussel, remarque qu'"en Belgique, la publicité pour le don de sperme ou d'ovocytes n'est pas tolérée. En Espagne ou au Danemark où la publicité est autorisée, il n'y a pas de manque de donneurs". Les centres de fertilité belges constatent une augmentation de la demande et une diminution des dons. Ils sont amenés à recourir à des banques étrangères. En 2013, selon une enquête menée auprès des 13 banques belges, environ 250 donneurs ont pu être recrutés. Au CRH de l'UZ Brussel, sur les 54 candidats donneurs de sperme en 2013, seuls 26 profils ont terminé la sélection, soit une diminution de 17% par rapport à 2011. Un don de sperme ne peut être utilisé qu'auprès de 6 femmes. Selon Sarah Colman, psychologue au centre PMA (Procréation médicale assistée) du CHU Saint-Pierre, le don de sperme est encore un sujet tabou qui souffre d'une perception pubertaire alors que "les donneurs sont avant tout des personnes animées de considérations altruistes". (Belga)

Nos partenaires