Labille plaide pour un nouvel assouplissement de l'assainissement budgétaire

14/05/13 à 08:34 - Mise à jour à 08:34

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre fédéral PS Jean-Pascal Labille plaide mardi dans plusieurs médias pour un nouvel assouplissement de l'assainissement budgétaire, tant sur le pourcentage que sur le calendrier, sous peine de ne pas pouvoir investir dans "la société de demain" et de toucher aux protections sociales.

Labille plaide pour un nouvel assouplissement de l'assainissement budgétaire

"La politique fixant l'équilibre budgétaire à 2015 ne fonctionne pas", estime le ministre des Entreprises publiques, qualifiant de "politique de mort" le cadre budgétaire fixé avec l'Europe. Il plaide dans L'Avenir, Le Soir et De Standaard, ainsi que sur les ondes de Bel-RTL, pour une révision de cette trajectoire budgétaire afin d'investir dans les mécanismes de croissance, l'enseignement, l'innovation, la création d'entreprises, etc. Le gouvernement fédéral a déjà obtenu de l'Europe en mars dernier un assouplissement de la trajectoire budgétaire, en s'accordant sur un ajustement du budget 2013 qui fixe le déficit nominal à 2,46% du Produit intérieur brut (PIB) - et non plus 2,15% comme envisagé initialement. "Il faut continuer", affirme M. Labille, conscient des tensions que cette position générera au sein de la coalition hexapartite dirigée par Elio Di Rupo (PS). A ce titre, le rôle du Premier ministre sera de "faire la synthèse entre les différentes tendances", note-t-il. (Belga)

Nos partenaires