Labille en RDC - Les économies à la Coopération au développement sans impact pour le Congo

05/07/13 à 23:36 - Mise à jour à 23:36

Source: Le Vif

(Belga) Les économies de 50 millions d'euros qui devront être réalisées cette année par la Coopération belge au développement n'auront pas d'impact sur la République démocratique du Congo (RDC), a assuré vendredi soir le ministre en charge de la Coopération au développement, Jean-Pascal Labille, lors d'une visite effectuée en RDC. Pour le ministre, épargner le Congo est "un choix stratégique".

Le récent contrôle budgétaire a frappé le département de la Coopération au développement, qui devra cette année encore économiser 50 millions d'euros. Comment cette mesure sera concrétisée, le ministre Jean-Pascal Labille l'ignore encore. "Mes services sont encore en train d'y travailler", indique-t-il. Le ministre assure toutefois que les engagements belges au Congo n'en souffriront pas. "Si nous estimons qu'il est important stratégiquement d'être ici, nous devons faire en sorte d'en avoir les moyens", a-t-il indiqué lors d'une visite à Bukavu, à l'est du pays. La Belgique a en tout cas une "obligation morale" envers le Congo, estime le ministre. "Si la Belgique ne prête pas attention aux problèmes ici, personne ne le fera." Pour Jean-Pascal Labille, la Belgique peut encore faire la différence pour le Congo, même s'il s'agit juste de maintenir l'intérêt au niveau international, à côté de ce qui se passe dans d'autres zones de conflit comme la Syrie, le Mali ou l'Egypte. (Belga)

Nos partenaires