"La Wallonie vivra la prochaine législature dans une urgence permanente"

17/01/14 à 14:06 - Mise à jour à 14:06

Source: Le Vif

(Belga) Le nouveau fédéralisme issu de la 6e réforme de l'état mettra la Wallonie tout au long de la prochaine législature "dans une situation d'urgence permanente", a prévenu le ministre-président wallon et de la Fédération Rudy Demotte, vendredi à l'occasion de ses voeux aux "forces vives" wallonnes et bruxelloises.

"Je forme le voeu de voir un gouvernement wallon se mettre rapidement en place après les élections de mai prochain", a affirmé M. Demotte (PS) devant un parterre de partenaires sociaux et d'administrations chargés de la nouvelle concertation sociale wallonne et de l'accueil des matières transférées, etc. A travers ce voeu, il réfute toute stratégie institutionnelle. Ce n'est pas "comme d'aucuns au Nord, pour souligner où se trouve désormais le centre de gravité", mais "simplement parce que la Wallonie vit et vivra tout au long de la prochaine législature dans une situation d'urgence permanente". "Nous avons voulu le fédéralisme pour assurer notre développement", a martelé M. Demotte, alors que les entités du sud du pays s'apprêtent à surmonter l'accueil des compétences transférées sans l'entièreté du moyens financiers qui y sont liés et avec pour horizon une nouvelle loi spéciale de financement moins généreuse. Au terme d'une énumération de chiffres et de réformes démontrant à ses yeux le redressement de la région, M. Demotte a lancé aux forces vives un "appel collectif au travail". (Belga)

Nos partenaires