La Wallonie compte 18 pc de policiers en plus, selon le député N-VA Ben Weyts

30/12/13 à 15:02 - Mise à jour à 15:02

Source: Le Vif

(Belga) "Pour des raisons inexplicables, à moins qu'elles ne soient politiques, la Wallonie compte 18 pc d'agents locaux en plus que la Flandre. L'écart se creuse", estime lundi le député N-VA Ben Weyts dans un communiqué. Il exige que ces différences soient supprimées.

La Wallonie compte 18 pc de policiers en plus, selon le député N-VA Ben Weyts

"La province de Luxembourg possède plus d'agents locaux par tête d'habitant que le Brabant flamand, alors que trois fois plus de faits criminels sont constatés dans le Brabant flamand", explique Ben Weyts. D'autres exemples: par habitant, Anvers compte près d'un quart d'agents locaux en moins que Liège et moins de la moitié du nombre de policiers à Bruxelles. Pourtant, Anvers recense 50 pc de faits criminels en plus qu'à Liège et presque autant qu'à Bruxelles, ajoute le député. Les différences entre les communes "rurales" sont même plus grandes: la zone de police de Herent et Kortenberg (Brabant flamand) possède à peine 51 agents pour 40.000 habitants. La commune de Huy, qui recense 21.000 habitants, soit la moitié des deux communes flamandes, possède 84 policiers. Ben Weyts souligne que tous ces agents de police locaux ne sont pas seulement payés par les communes. Dans de nombreuses zones, ils sont au moins payés à moitié par le gouvernement fédéral. Le député estime que c'est surtout le contribuable flamand qui paye les coûts supplémentaires du grand nombre d'agents wallons, et pas les communes wallonnes. "Ces chiffres montrent que la répartition des moyens pour les zones de police doit être entièrement revue, en partant d'une page blanche", conclut Ben Weyts. La N-VA ne veut pas qu'on se base sur les déséquilibres du passé, conclut-elle. (Belga)

Nos partenaires