La ville de Genk veut forcer Ford à l'indemniser

16/10/13 à 19:16 - Mise à jour à 19:16

Source: Le Vif

(Belga) Le ville de Genk a décidé d'intenter une action en justice contre le constructeur automobile Ford, alors que celui-ci a annoncé le mois dernier son refus de payer les 60,9 millions d'euros de dommages et intérêts réclamés par la commune en compensation des probables pertes de revenus consécutives à la fermeture de l'usine Ford Genk.

L'été dernier, la commune avait formellement mis en demeure Ford Europe. Selon elle, la fermeture de l'usine pourrait engendrer une importante perte pour la trésorerie communale. "En tant que ville, nous voulons protéger nos droits et refusons donc d'accepter la réponse de Ford", explique le bourgmestre Wim Dries dans un communiqué. "Au nom de toutes les personnes concernées, nous n'avons pas d'autre option que de nous tourner vers le tribunal et d'appeler Ford à ses responsabilités." Cette action en justice ne signifie pas que la ville ne va pas continuer à travailler pour trouver des solutions pour l'avenir des terrains où Ford est implanté, précise-t-il. "Il est évident que le développement économique est et reste une priorité." (Belga)

Nos partenaires