La Turquie va retirer des troupes de la mission de l'ONU au Liban

10/08/13 à 18:30 - Mise à jour à 18:30

Source: Le Vif

(Belga) La Turquie va retirer une partie de ses troupes de la mission de maintien de la paix des Nations unies au Liban, ont annoncé samedi des sources en Turquie et à l'ONU, qui excluent un lien entre cette décision et l'enlèvement de deux pilotes turcs.

"Environ 250 personnes de la force du génie militaire ne seront prochainement plus actives dans la Finul (force intérimaire des Nations Unies déployée dans le sud du Liban)", a déclaré à l'AFP une source diplomatique turque qui a requis l'anonymat. Cette annonce intervient au lendemain de l'enlèvement à Beyrouth de deux pilotes de la Turkish Airlines pour faire pression sur les autorités turques afin qu'elles poussent les rebelles syriens à relâcher neuf chiites libanais détenus depuis mai 2012. Peu après, la Turquie, qui soutient la rébellion syrienne face au régime de Bachar al-Assad, a appelé ses citoyens à quitter le Liban et à ceux comptant s'y rendre à annuler leur voyage à moins d'un "impératif vital". Les sources turques et aux Nations unies ont soutenu que la décision du retrait avait été prise bien avant l'enlèvement des deux pilotes. "Le 6 août, le département des opérations de maintien de la paix nous a informés que le gouvernement turc avait décidé de désengager l'unité turque de génie militaire de la Finul", a précisé à l'AFP le porte-parole de la Finul, Andrea Tenenti. Il a décrit ce changement comme un processus habituel. La Finul a été mise en place au Sud-Liban en 1978 après l'invasion du pays par Israël la même année. Sa mission a été élargie après la guerre d'Israël au Liban en 2006. La mission déploie actuellement 13.000 personnes de différents pays. (Belga)

Nos partenaires