La Turquie "poursuit sa politique de déni total" du génocide arménien

24/04/14 à 12:49 - Mise à jour à 12:49

Source: Le Vif

(Belga) L'Arménie considère que la Turquie "poursuit sa politique de déni total" du génocide de 1915, a déclaré jeudi le président Serge Sarkissian dans un communiqué ne mentionnant pas explicitement les condoléances exprimées pour la première fois par Ankara à l'occasion du 99e anniversaire des massacres.

Le génocide "continue d'exister tant que le successeur de la Turquie ottomane poursuit sa politique de déni total", a déclaré le président arménien dans ce communiqué. "Nous sommes convaincus que le déni d'un crime constitue sa continuation directe. Seule la reconnaissance et la condamnation (du génocide) peuvent empêcher la répétition d'un tel crime dans l'avenir", a ajouté Serge Sarkissian. "Nous approchons du 100e anniversaire du génocide arménien. Cela peut donner à la Turquie une bonne chance de se repentir et de se libérer de cette lourde charge", a-t-il encore déclaré. "L'année 2015 devrait être celle d'un message fort à la Turquie. (Son) attitude à l'égard de l'Arménie nécessite des avancées réelles: l'ouverture des frontières et l'établissement de relations normales", a-t-il poursuivi. Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a présenté mercredi les condoléances de la Turquie "aux petits-enfants des Arméniens tués en 1915" lors des massacres visant cette communauté sous l'empire ottoman. Dans un communiqué, le chef de gouvernement turc s'est exprimé pour la première fois aussi ouvertement sur ce drame survenu entre 1915 et 1917, aux dernières années de l'empire ottoman et qui est reconnu comme un génocide par de nombreux pays, mais pas par la Turquie. (Belga)

Nos partenaires