La tombe du président républicain espagnol reliée à internet via un code QR

15/10/13 à 18:54 - Mise à jour à 18:54

Source: Le Vif

(Belga) Les visiteurs en sauront plus désormais sur un hôte méconnu du cimetière de Montauban (Midi-Pyrénées), puisque la tombe de Manuel Azana porte depuis peu un code QR, qui renvoie via un smartphone à la vie du dernier président de la Seconde République espagnole sur internet.

Manuel Azana présida la Seconde République de 1936 jusqu'à la fin de celle-ci en 1939 et la victoire des nationalistes de Franco aidés par l'Allemagne nazie. Il est mort le 3 novembre 1940 en exil à Montauban, malade et traqué. Après des années d'ostracisme, c'est devenu un personnage reconnu en Espagne, explique l'historien Jean-Pierre Amalric. "Le problème, c'était de passer devant cette tombe et de ne pas avoir d'infos. C'est très anonyme alors que c'est quand même un chef d'État", poursuit Wilfrid Garcia, petit-fils de républicains espagnols et à l'origine de l'initiative. Son dispositif est destiné aux Espagnols et aux descendants de républicains qui continuent à venir régulièrement se recueillir sur la sépulture, mais aussi aux simples passants. Manuel Azana avait fui l'Espagne en février 1939 et erré dans le sud de la France avant d'arriver à Montauban en juillet 1940. Malade, pauvre, il y avait bénéficié du soutien du gouvernement du Mexique qui l'avait protégé des projets d'enlèvement de commandos franquistes. Quand il mourut, sa veuve avait tenu à ce qu'il soit enterré à Montauban. Une foule considérable l'accompagna au cimetière. (Belga)

Nos partenaires