La tombe de Moshé Dayan profanée dans le nord d'Israël

16/10/12 à 10:31 - Mise à jour à 10:31

Source: Le Vif

(Belga) La tombe de Moshé Dayan, le célèbre général borgne israélien, héros de la guerre des Six-jours et ex-ministre de la Défense, a été profanée dans le cimetière de Nahalal dans le nord d'Israël, a rapporté mardi la radio militaire.

La tombe de Moshé Dayan profanée dans le nord d'Israël

Un ou des inconnus ont écrit sur la pierre tombale: "Le ministre des défaillances, au nom de ceux qui sont tombés" au combat, une allusion aux soldats israéliens tués durant la Guerre de Kippour en octobre 1973, lorsque Moshé Dayan était ministre de la Défense. Cette profanation coïncide avec le jour anniversaire de la mort du général Dayan le 16 octobre 1981. Il avait été très vivement critiqué dans un rapport officiel pour les revers subis par l'armée israélienne, réputée la plus forte au Proche-Orient mais prise par surprise, aux premiers jours du conflit d'octobre 1973. Sur un plan strictement militaire, Tsahal (l'armée israélienne) avait toutefois réussi à l'emporter après trois semaines de combats acharnés, mais au prix de 2.650 morts. Né en 1915 en Palestine ottomane, Moshé Dayan a été ministre de la Défense travailliste lors de la Guerre des Six Jours qui allait voir Israël s'emparer de la Cisjordanie, de la bande de Gaza, de Jérusalem-Est et du Golan syrien. Le général au bandeau noir -il perdit l'oeil gauche durant la Seconde Guerre mondiale- fut nommé aux Affaires étrangères en 1977 et négocia la paix avec l'Egypte d'Anouar el-Sadate en 1979. (-)

Nos partenaires