La taxation kilométrique fait baisser l'usage de l'auto

09/07/14 à 07:32 - Mise à jour à 07:32

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de kilomètres parcourus à Bruxelles et en périphérie a diminué en moyenne de 5,5% lors de l'expérience organisée en partenariat avec les Régions par le consortium Move-iT visant à mesurer l'influence d'un prélèvement sur l'usage de l'automobile.

La taxation kilométrique fait baisser l'usage de l'auto

Mille cobayes disposaient d'un budget virtuel en fonction duquel ils étaient invités à organiser leurs modes de déplacements en tenant compte d'une taxe au kilomètre. Il ressort de l'expérience que les automobilistes ont moins roulé, opté pour d'autres moyens de transports, changé leur lieu de destination et, dans une moindre mesure, modifié l'heure de leurs déplacements, écrit le journal Le Soir qui a pu prendre connaissance des résultats de l'enquête. Réalisée au début de l'année, cette enquête à laquelle sont pourtant associées les Régions avait suscité une valse de critiques du monde politique opposé à l'idée d'une nouvelle taxation de l'automobile à quelques encablures des élections. (Belga)

Nos partenaires